by Sylvain Lecomte

Le télétravail reste le mantra N°1 de la prévention, ce qui se comprend aisément car cela évite les contacts, les déplacements, les situations sensibles.

Néanmoins, après 8 semaines au ralenti pour près de 10 millions d’actifs, nombre d’employés, d’ouvriers, de cadres retrouveront d’une façon ou d’une autre le chemin de l’entreprise.

C’est pourquoi, le gouvernement a publié le 3 mai 2020  » le protocole nationale de déconfinement pour les entreprises ». Ce document détaille les mesures de prévention, de désinfection, d’accueil du public et d’attitude à adopter en entreprise en cas de soupçon d’un cas d’infection.

De même, dans une déclaration commune les partenaires sociaux et patronaux ont appelé les entreprises à adapter leur organisation du travail.

Le protocole nationale de déconfinement pour les entreprises synthétise en 7 points les procédures à déployer au sein de chaque lieu de travail.

  • Mesures barrières et de distanciation physique
  • Recommandations en terme de jauge par espace ouvert
  • Gestion des flux de personnes
  • Les équipements de protection individuelle (EPI)
  • Les tests de dépistage
  • Le protocole de prise en charge d’une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés
  •  La prise de température
  • Nettoyage et désinfection

A titre d’exemple, un minimum de 4 m² est exigé par collaborateur dans tous les lieux, une pièce de 50m², ne pourra accueillir que 12 personnes. La circulation au sein des locaux doit être réfléchie, l’usages des ascenseurs, la gestion des goulots d’étranglement dans les déplacements, l’accueil des visiteurs seront nécessairement envisagés et expliqués.

La fourniture des masques par l’employeur et le port par les collaborateurs ne sont  pas formellement exigés, en particulier si l’employeur est assuré du respect des gestes barrières par ses employés. Dans le cas contraire, le port du masque est obligatoire. Les Equipements de Protection Individuel ( EPI, masques, parois en plexiglas..) ne doivent soustraire l’employeur à ses obligations vis à vis des gestes barrières.

Les test de dépistage sont interdits au sein des entreprises, en revanche le relais des informations auprès des salariés est mis en avant.

De même, est décrit le protocole de prise en charge d’une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés que doit suivre toute entreprise.

Enfin, le nettoyage et la désinfection sont abordés en insistant sur le travail à effectuer avant le retour des collaborateurs et les mesures à prendre quotidiennement. Par exemple, en procédant plusieurs fois par jour au nettoyage-désinfection des surfaces et des objets régulièrement touchés à l’aide de lingettes ou bandeaux nettoyants contenant un tensioactif.

Nous vous invitons à prendre connaissance du  » le protocole nationale de déconfinement pour les entreprises ».

Adexgroup, depuis plus d’un mois accompagne ses clients dans la fourniture de produits de protection et de désinfection : gel hydroalcoolique, solution de désinfection, masque chirurgicaux/ FFP/ alternatifs, visière de protection, station de désinfection, station d’épuration de l’air et des surfaces, barrière en plexiglas…